Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 12:41

Ubu, roi d’Israël (suite)

 

Dans son extrême mansuétude, le gouvernement israélien a accepté d’assouplir le blocus qu’il exerce sur Gaza. Dorénavant, il permettra l’entrée de produits tels que les sodas, les jus de fruits, la confiture, les épices, la mousse à raser, les frites, les biscuits et les bonbons.

Ces produits étaient donc interdits. Pas de jus de fruits pour les Gazaouis ! J’essaie en vain, mais je n’ai sans doute pas l’imagination suffisamment fertile, de trouver une raison, un chemin qui mènerait du jus de pamplemousse à la roquette Katiouchka, de la limonade à la mine artisanale…

Mais on n’est jamais assez prudent. Attendons le prochain brillant traité des brillants généraux israéliens qui nous expliquera que la confiture est une Arme de Destruction Massive, antisémite de surcroît. Ce traité abordera-t-il l’épineuse question des épices et leur lien avec l’explosion démographique dans le territoire. En toute logique, pas d’épices, pas d’enfants donc ; à quoi servirait-il de leur faire parvenir des bonbons, des biscuits ou des frites ?

Reste le mystère de la mousse à raser. Le Hamas est un parti de barbus. C’est même à leur pilosité que l’on reconnaît ses partisans. Depuis que la mousse à raser est interdite d’entrée, tous les hommes portent la barbe. Maintenant que cette contrainte est levée, ceux qui ne l’arboraient que par nécessité pourront s’en débarrasser. Ainsi, il deviendra aisé d’identifier enfin les partisans du Fatah à leurs visages glabres et donc, de relancer la guerre inter palestinienne, ce qui comblera d’aise le gouvernement de Netanyahu.

Ce brillant résultat des pressions étatsuniennes (puisqu’il semblerait que cet assouplissement leur est dû) n’a été payé que de quelques morts Turcs (à propos, c’est quoi, le cours du Turc en ce moment ?). Voici la liste des produits qui restent interdits :

 sauge, cardamone, cumin, coriandre, gingembre, confiture, halva, vinaigre, muscade, chocolat, fruits en conserve, graines et noix, biscuits et bonbons, chips, gaz pour boissons gazeuses, fruits secs, viande fraîche, plâtre, bitume, bois de construction, ciment, fer, glucose, sel industriel, contenants en plastique/verre/métal, margarine industrielle, revêtements à base de bitume pour les huttes, tissus pour vêtements, rehausseurs de goût et d’odeurs, cannes à pêche, divers filets de pêche, bouées/balises, cordages pour la pêche, filets de nylon pour serres, couveuses pour poussins et pièces détachées, pièces détachées pour tracteurs, laiteries pour étables, tuyaux d’irrigation, cordages pour serres, planteurs pour jeunes pousses, chauffages pour poulaillers, instruments de musique, papier format A4, instruments pour écrire, carnets de notes, journaux, jouets, rasoirs, machines à coudre et pièces détachées, chauffages, chevaux, ânes, chèvres, bétail, poussins.

Tenez-vous tranquilles, gens de Gaza et humanitaires de tout poil. Il faudrait au moins une explosion atomique pour que l’interdiction de ces produits soit levée ! Je propose donc que la prochaine expédition d’une escadre de cent bateaux, expédition qui se terminera sur un bilan de 1.000 morts et 10.000 blessés, se contente d’exiger la libération du chocolat. Personne ne peut vivre sans chocolat !

 

 

 Brahim SENOUCI

Partager cet article

Repost 0
Published by Brahim Senouci
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Brahim Senouci
  • Le blog de Brahim Senouci
  • : Billets d'humeur
  • Contact

Recherche

Liens