Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 11:42

Lettre à un ami suisse

 

Un conseil d’abord : Détruis cette missive sitôt que tu l’auras lu. Peut-être pourrais-tu l’avaler ? Mauvaise idée, il y un risque de trouver des éléments de mon ADN dans ton estomac. La brûler, peut-être ? Danger, là encore. On arrive de nos jours à reconstituer des textes à partir de fragments complètement carbonisés. Alors, quoi ? Attends la fin de cet exposé. Peut-être trouverai-je une idée…

Tu viens de voter contre la construction de minarets. Comme je te comprends. Comment de telles choses pourraient-elle trouver sa place dans les paisibles herbages suisses ? Comment pourraient-ils s’accorder au silence suisse, à la retenue suisse, au secret suisse ? Comment pourraient-ils ne pas jurer avec le paysage des lourdes églises suisses, des sabots suisses, du fromage, du chocolat suisse ? En fait, rien ne doit venir bousculer le bel ordonnancement et le confort suisse, construit patiemment au fil des siècles.

Tu as raison, ami suisse.

Mais pourquoi t’arrêterais-tu en si bon chemin ? Pourquoi ne votes-tu pas l’interdiction des babouches, des djellabas, des turbans ? Tu devrais aussi, à mon sens, interdire les noms à coucher dehors que tant de gens d’aspect peu suisse arborent sans vergogne. Comment peux-tu laisser cheminer dans tes rues suisses si nettes, si propres, des gens si peu suisses, porteurs de patronymes âpres ? Comment tolères-tu des nez camus, des cheveux crépus, des teints bistres ? Je suis très surpris de ce laisser-aller. Il paraît qu’il se trouve même des Suissesses et des Suisses pour tomber amoureux de représentants de cette engeance et commettre avec eux des métis ! Qu’attends-tu pour établir un cordon sanitaire pour séparer tes aborigènes de ces envahisseurs ? Ne réalises-tu pas qu’il y va de la survie de la race suisse ? Allons, secoue-toi. Je te trouve bien timide de limiter ton attaque à l’interdiction de la construction de minarets. Il faut l’étendre à tout ce qui n’est pas suisse.

Je suis sûr que si tu soumettais ça à référendum, tu gagnerais haut la main. Je connais tes talents de persuasion et ton art d’effrayer les foules.

Quoi ? Sauvegarder le bien-être de la Suisse ? Cela passerait-il par l’acceptation de cette insupportable mixité ? Oui, me dis-tu ? L’argent des banques suisses a les cheveux crépus, le teint bistre et le nez camus ? Voyons, mon cher ami. Tu sais bien que le Noir et l’Arabe cessent d’être Noir ou Arabe à partir d’une certaine fortune. Ils sont même naturalisés suisses sitôt qu’ils la confient à tes banques. Pas d’inquiétude donc. Tu peux continuer tant que tu veux à prospérer avec l’argent volé aux pauvres (aux cheveus crépus…) tout en maintenant la Suisse indemne de mélange.

Tu en as eu l’illustration naguère. Tu as eu des velléités de traiter un riche Arabe, non pas en Arabe mais en citoyen ordinaire. Tu as même eu la prétention de lui demander des comptes. Tu as été très vite renvoyé dans les cordes et tu as eu l’extrême sagesse de ramper, juste ce qu’il faut, en demandant pardon à son père.

Continue donc de rayer de ton paysage tout ce qui est ostensiblement différent, tout ce qui jure. Continue d’amasser dans tes coffres le fruit discret de la rapine et de la corruption en léchant les bottes de ceux qui te le confient.

Quant à la présente lettre, elle te vaudrait des ennuis si elle tombait entre les mains de ta police suisse. Il y a plusieurs moyens de t’en débarrasser. Peut-être pourrais-tu la dissimuler au milieu des ruines de la mosquée que ton entrain va sûrement finir par détruire. Peut-être pourrais-tu la mettre dans la cale du prochain bateau de ramassage des immigrés noirs et arabes ? Problème : Le navire pourrait tomber entre les mains de pirates somaliens qui la monnaieraient auprès des autorités suisses.

La meilleur solution serait de la mettre dans un de tes si nombreux coffres. Ils sentent tellement mauvais que personne ne viendra y mettre son nez !

Brahim SENOUCI

Partager cet article

Repost 0
Published by Brahim Senouci
commenter cet article

commentaires

ahmed saifi benziane 01/12/2009 14:01


en guise de cmmentaire un article qui paraitra demain sous la plume d'un ami journaliste
Le minaret suisse
Par Ahmed Meskine
Dès que la Suisse s’éloigne de ses chocolateries et de ses banques elle ne sait trop quoi faire. Pays neutre, par rapport aux conflits internationaux, donnant le nom d’une de ses grandes villes à
une convention de guerre, la Suisse sait comment détourner le regard des génocides, pour conserver l’image d’une vierge choquée par la vue d’un minaret. Sait comment caricaturer une femme en burqa
sur fond de drapeau suisse envahi par des minarets. Jean Ziegler qui a participé aux travaux de reconnaissance de la spoliation de déportés de leurs comptes bancaires au profit de l'Allemagne nazi,
milite de tout temps pour la levée du secret bancaire dont vit ce petit pays planté au cœur de l’Europe et qui se refuse d’intégrer l’U.E. par souci d’intérêts. Traitée d’Etat voyou par Kaddafi
lors du dernier bras de fer qui l’a opposé aux helvètes, la Suisse demeure le centre du terrorisme, du trafic de drogue et de la corruption qui y déposent leurs fonds sans aucune possibilité de
contrôle international. Tout le monde le sait mais tout le monde a besoin de la Suisse pour les petits trafics d’argent sale. Si aujourd’hui la mobilisation pour un référendum qui interdirait la
construction de minarets laisse pantois, c’est tout simplement que les musulmans n’ont de force que pour se déchirer entre eux. En effet comment accepter l’argent du terrorisme dit islamiste et
refuser que cet argent serve à construire des lieux de cultes ? Que cela se passe dans des pays qui n’ont rien à se reprocher on peut le comprendre. Mais que les suisses se sentent choqués cela
relève de l’hypocrisie la plus abjecte. Du côté des pays musulmans aucune réaction et le silence n’exprime que ce manque de démocratie dont il souffrent et qui cache mal les accointances avec un
pays qui les nargue et dont la richesse dépend aussi de leurs dépôts secrets.


Présentation

  • : Le blog de Brahim Senouci
  • Le blog de Brahim Senouci
  • : Billets d'humeur
  • Contact

Recherche

Liens