Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 20:46

Mille excuses à celles et ceux qui avaient pris l'habitude de me rendre visite sur ce blog et de me faire bénéficier de leurs remarques. Je sors enfin d'un très long silence, peut-être dû à la conjonction de la fatigue saisonnière et à la tentation sournoise de "baisser les bras", au moins pour un temps. Je vous livre ce très court billet né d'un sentiment de révolte. J'ai appris en effet qu'il était sérieusement question de débaptiser l'Université de Mascara.

Guerre picrocholine? Certes non. En fait, j'ai le sentiment que chaque événement, si futile paraisse-t-il, révèle la nature de la crise et son ampleur. Ainsi, cette campagne perverse, actuellement en cours en Algérie ,  dont l'objet est de "changer de héros" est tout sauf anecdotique.

A bientôt pour des échanges plus consistants.



Ne touchez pas à Mustapha Stambouli

 

Nous sommes un groupe de citoyens de la ville de Mascara qui n’avons pas encore succombé au travers national qui consiste à dénigrer celles et ceux à qui nous devons notre liberté.

Par delà les vicissitudes du présent, par delà les dérives, la corruption, le mensonge qui rongent notre pays, nous refusons de jeter le bébé avec l’eau du bain et nous gardons entiers notre respect et notre reconnaissance à celles et ceux qui ont arraché l’indépendance de notre pays à la pointe de vieux fusils.

Mustapha Stambouli, Dieu ait son âme, est un personnage emblématique de notre ville. Il a joué un rôle de premier plan dans la conduite de la guerre de libération. Au lendemain de l’indépendance, il n’a jamais tenté de monnayer sa notoriété et s’est toujours conduit en citoyen honnête, en faisant carrière de défenseur de justice. Les Mascaréens s’en souviennent et lui en sont reconnaissants.

L’Université de Mascara porte son nom. Devons-nous dire "portait" ? En effet, une rumeur insistante parle de débaptisation de l’Université. Il s’agit de plus qu’une rumeur en fait puisque, d’ores et déjà, son nom a disparu du fronton de l’établissement.

Si cette rumeur devait se révéler fondée, il s’agirait d’un coup très grave porté, non seulement à la mémoire d’un grand résistant, mais aussi à l’âme d’une ville. Il s’agirait d’une manœuvre incompréhensible, sauf à supposer que des forces attachées à détruire ce qui reste du ciment de la Nation sont à l’œuvre.

De grâce, détrompez-nous ! Dites-nous qu’une telle forfaiture n’est pas à l’ordre du jour ! Faites en sorte que le nom glorieux de Mustapha Stambouli, l’un des dignes pères de l’Algérie indépendante, digne fils de la ville, retrouve sa place au fronton de notre université !

 

Brahim SENOUCI

Partager cet article

Repost 0
Published by Brahim Senouci
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Brahim Senouci
  • Le blog de Brahim Senouci
  • : Billets d'humeur
  • Contact

Recherche

Liens