Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 12:04

Indignations variables

Le Quotidien d'Oran du 7 avril 2015

17 morts à Paris en janvier 2015, assassinés par trois jeunes terroristes, passés par l’école française, les structures sociales françaises. Emoi général dans la planète. Manifestations monstres, en présence de chefs d’Etat et de gouvernement réputés pour leur sens très particulier de la démocratie.

22 morts à Tunis en mars 2015, assassinés par deux jeunes terroristes, nourris au lait de l’éducation tunisienne. La Tunisie, ça parle à l’imaginaire occidental et au cortège de touristes aux visages pâles qui s’y déversent chaque année. Et puis, les morts sont Européens. Alors, l’indignation est de nouveau convoquée. Des chefs d’Etat font le déplacement et marchent en tête d’une manifestation nombreuse, mais moins que sa devancière parisienne de janvier.

147 morts au Kenya. Quelques brèves aux informations. C’est vrai que des touristes européens s’y rendent pour des safaris photos, mais bien moins qu’en Tunisie. Surtout, aucun Européen ne figure parmi les victimes, des étudiants dans leur écrasante majorité. C’est qu’il n’y a pas de convention du type Erasmus, qui permettrait des échanges d’étudiants entre l’Afrique et l’Europe. Des Kenyans assassinés par des Somaliens au Kenya, qui voulez-vous que ça intéresse en Occident ?

Tous les jours, des milliers de morts en Irak, en Syrie. On n’a pas de chiffre exact. Une brève de temps en temps. Des arabo-musulmans assassinent des arabo-musulmans Qui voulez-vous que… ?

Une partie de ces victimes se trouve être de confession chrétienne. Le bon pape François s’égosille et appelle à une intervention militaire. Il faut sauver le soldat Ryan, pardon le « chrétien d’Orient ». Il est fou, François ! Comment voulez-vous faire le tri entre tous ces arabes pour y séparer le bon grain chrétien de l’ivraie musulmane ?

Depuis 5 ans, les morts se comptent par millions au Congo. Motif principal : Ce pays, pour son malheur, est le plus grand producteur de coltan. C’est quoi, cette bête-là ? Un alliage naturel. En son absence, les téléphones portables seraient muets. C’est pour ça que meurent les Congolais dans l’indifférence générale et absolue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brahim Senouci
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Brahim Senouci
  • Le blog de Brahim Senouci
  • : Billets d'humeur
  • Contact

Recherche

Liens